SUISSE : MURREN, la station de James BOND !

C'est ici à Mürren dans les années 60 que les réalisateurs ont tourné « Au service secret de Sa Majesté » le fameux James Bond qui a donné ses lettres de noblesse à cette petite station du canton de Bern.

Des télécabines sur des sommets escarpés, un resto panoramique tournant, et un système d'accès ultra moderne au coeur d'une suisse conservatrice et bien tranquille. Un petit village à la Heidi à la pointe de la technologie quoi !

 

 Il est déjà tard et il fait nuit noir quand on arrive à Lauterbrunnen la bourgade en fond de vallée pas très loin d'Interlaken. En face de la gare ferroviaire, la gare de téléphérique.

On rentre, pas un chat. Personne au guichet, rien. 10 min plus tard, une benne ultra moderne sort du noir. Pas de route pour monter à la station, la voiture reste en bas pour la semaine. On charge tout notre matériel dans une énorme caisse en alu qu'un type accroche sous la benne avec un manitou. On a pas un franc suisse sur nous, mais c'est pas grave pour cette fois. Il ne comprend pas le français et nous pas le Suisse-Allemand. Il est sympa et nous donne les tickets.

La grosse télécabine démarre avec nous seuls dedans. On longe une énorme barre rocheuse et à l'arrivée sur le plateau un système gigantesque automatisé récupère la caisse et la dépose sur le wagon d'un train de montagne qui attend à proximité. C'est parti pour une petite ballade de 20 min jusqu'au village de Mürren à 1650 m d'altitude. Dépaysant !

 

Ah la suisse !

Mürren c'est un peu le village d'Heidi avec ses magnifiques chalets et ses tas de bois alignés à la perfection ou pas même une bûche ne dépasse. Un village habité toute l'année mais sans voiture, des serveuses en habits traditionnels, le calme désuet d'un mode de vie du début du siècle avec pourtant un système d'accès à la pointe de la technologie!

Allez comprendre, toujours est il que la vue est magnifique sur le trio alpin célèbre dans le monde entier Eiger-Mönch-Jungfrau. Les 3 sommets prestigieux au pied desquels se trouve Wengen la station non moins prestigieuse des coupes du monde de ski.

Le décors est planté, c'est un coin de rêve. A 3000m Le Piz-Gloria, le resto panoramique futuriste du Schilthorn au dessus de Mürren à immédiatement convaincu les producteurs du film de James Bond. Il tourne à 360° avec une vue sur 200 sommets et pas moins de 40 glaciers...C'est aussi le point culminant du domaine skiable.

En face au dessus de Wengen, le train de la Jungfrau traverse la montagne et atteint un nid d'aigle à 3454m. Du grand spectacle !

 

 L'hiver 2006 ne restera pas dans les annales en ce qui concerne l'enneigement. En France c'est la cata, en suisse guère mieux. Heureusement on a du bol. Une bonne chute de neige arrive à point nommé et vient blanchir les sommets alentours juste après notre arrivée. Et franchement savourez la neige qui tombe de la fenêtre de l'hôtel sans le moindre bruit de voiture ou d'activité humaine, c'est un luxe qu'on a tendance à oublier. Le stress disparaît bien vite et la course à la première trace semble loin, loin très loin...

« Vent fort, purée de pois, sort pas de chez toi ou ski dans les bois » Pas de soucis, ici il y en a du sapin, certes la forêt est dense mais en attendant l'ouverture du haut du domaine c'est ce qu'on à trouvé de mieux à faire. C'est serré, et la sous-couche pas très épaisse, mais les clairières permettent de lâcher un peu les skis.

Bon, il faut être franc, à part le ski, au niveau activité parallèle, c'est pas le top. C'est calme très Câââââlme même. Pas de bar nocturne digne de ce nom, pas de boite, mais des bons restos et de la bonne bière quand même. On dort bien, on mange bien, on est en super forme pour skier.

Le soir il faut s'occuper. Flo trouve le seul Hand-rail exploitable de la station sur la terrasse d'un hôtel. Le tenancier voit ça avec un oeil amusé et nous donne même un coup de main pourshaper.Les clients se collent le nez aux vitres pour le divertissent. C'est pas tous les jours le spectacle !

En tout cas on exploite tous les encarts météo et à l'ouverture du Schilthorn, c'est le gavage ! 50 bon cm de neige fraîche, et personne en hors piste. Thibaud sort quelques belles barres et des lignes avec spray aux fesses histoire de voir qui est le plus rapide des deux.

On découvre le domaine et du potentiel freeride, il y en a. On repère tout ce qu'il y a à faire au prochain encart mais le dieu de la météo suisse doit être de mèche avec notre dieu français. Cet hiver, les gars vous allez en chi....!




















Retour à la liste des reportages

             Stéphane Godin Photographe                      

 

3 rue Friant 39800 POLIGNY - Tel : 06 83 25 88 03     Contact

© 2006-2019 Stéphane GODIN
Réalisation : Jordel Médias Agence Web