LES CONTAMINES MONTJOIE : Au pied du Mont-Blanc

Située à 1170 m d’altitude Les Contamimes-Montjoie est une station de caractère avec un centre de village animé et une architecture montagnarde préservée.

Nichée dans le Val Montjoie c'est sur l'Est de la vallée. la porte à la haute montagne avec les dômes de Miage et l'aiguille de Bionnassay.

Ses voisins sont également prestigieux : Sr Gervais les Bains, Megève, Hauteluce et le Massif du Mont Blanc, rien que ça !

Le totalité du domaine skiable s'échelonne de 1200m à 2500m d'altitude à cheval sur les départements de la Savoie et de la Haute Savoie.

De part et d'autre du col du Joly, Les contamines et Hauteluce sont directement reliées en ne formant qu'un domaine, celui des Contamines-Hauteluce.

Avec 120 km de pistes 48 pistes et 24 remontées mécaniques dont 4 télécabines ce domaine panoramique offre du ski en forêt mais aussi de splendides zones de crêtes avec vue imprenable sur le Mont blanc la chaîne des Aravis et la vallée du Beaufortain.

 

Si cela ne suffit pas la station s'inscrit également dans un plus grand domaine, celui d' Evasion Mont-Blanc, ce qui offre alors 445km de pistes réparties sur six stations du Pays du Mont-Blanc, (Saint Gervais, Megève, Saint Nicolas de Véroce, Combloux, et la Giettaz.)

Par contre la liaison n'est pas directe. Il faut prendre des navettes pour aller sur St Gervais, la porte la plus proche pour entrer dans ce grand domaine, mais c'est rapide, une bonne dizaine de minutes de transport suffisent.

 

On part à ski depuis le village et on accède sur le domaine par le télécabine Montjoie.

Et quand les conditions de neige le permettent, on peut redescendre au village (Le Lay) ou à la Gorge via deux pistes sympas en forêt, sinon on reprend les télécabines...

Comme dans quasiment toutes les stations on trouve des zones débutants  et le Ludo Parc, une sorte de parcours ponctué de petits kickers et modules de jibs. Pour le freestyle, Le half pipe est situé également au village, sur la X Zone des Loyers éclairé en nocturne chaque mardi.

Pour les reste, les remontées mécaniques sont dans l'ensemble de qualité, même si on trouve encore encore beaucoup de téléskis et des petits télésièges non débrayables mais heureusement pas dans les grands axes ou sur les plus belles pistes.

Les pistes sont elles aussi de qualité et variées en passant par des grands boulevards bien damés à des murs de bosses ou des chemins forestiers. Il y en a bien entendu pour tous les niveaux.

Le domaine est majoritairement boisé sur les parties moyennes et basses, mais il est souvent très dégagé sur les crêtes ou les sommets.

On rencontre régulièrement de vieilles fermes d'alpage parsemés de ci de là dans un paysage authentique et préservé. Certaines sont reconverties en resto d'altitude. Les panoramas sont totalement splendides avec en toile de fond le spectaculaire Massif du Mont Blanc et ses sommets qu'on a presque l'impression de toucher tant on est près d'eux.

Pour le domaine hors piste, le choix est plutôt limité aux itinéraires faciles d'accès. On peut skier en forêt, ce qui est bien pratique en cas de risque d'avalanche, ou chercher des lignes qui partent des sommets comme depuis le Mont Joly ou depuis l'aiguille Croche. Le ski n'est pas spécialement très engagé avec de forts dénivelés, sauf pour le hors piste du véleray qui redescend sur Megève c'est raide et les conditions doivent être bonnes. Comme il y a des barres rocheuse infranchissables, il vaut mieux connaître l'itinéraire avant de s'y engager. Le problème est ensuite le retour à la station qui est assez long soit en bus ou en taxi. Ce n'est donc pas le meilleurs rapport, temps de ski/déplacement... Sinon dans le même secteur a proximité du Mont Joly, il y a un run sympa et sauvage avec de belles pentes en direction de Colombaz avec possibilité de redescendre jusqu’au village des Contamines, pour 1200m de dénivelé.

Cependant dans leur majorité les itinéraires sont assez courts et la pente y est plutôt douce, c’est donc accessible à de nombreux skieurs.

Il suffit souvent d'un peu de marche depuis l'arrivée des remontées pour ouvrir un potentiel intéressant, mais après une chute de neige, comme on en a eu, il suffit de s’écarter un peu des pistes pour trouver des lignes sympas. Par contre attention aux avalanches, les crêtes du côté Mont Joly sont herbeuses et exposées. On a vu partir des plaques à côté de nous... Comme partout les faces sont vites skiées, surtout celles en accès direct depuis les remontées.

La Montagne du Rocher par exemple et facile d'accès depuis le sommet du télésiège de l’Aiguille Croche, en direction de Hauteluce. 900m de run mais attention zone dangereuse… souvent de grosses coulées.

Du sommet du téléski de Veleray, on a de beaux champs de poudreuses sous les pieds. Il faut rester en crête et se décaler au fur et à mesure que les pentes sont tracées. On retombe alors sur le téléski de Grevetaz et on remonte...

Autre coin sympa, depuis le sommet du télésiège de Buche Croisée, Prendre direction Nord Est, jusqu’au replat sous la ligne haute tension, à proximité du pylône. Continuer direction jusqu’à l’entrée de la forêt puis continuer jusqu’à la clairière de « l’Essert » Suivre ensuite le sentier jusqu’à la clairière de Nant Borrant puis descendre la Voie Romaine, Arrivée à l’Église de ND de la Gorge en fond de vallée. 900 m de dénivelé également.

Pour aller plus loin, pas d'autre solution que le ski de randonnée. Pas besoin d’être trop expert en conversions, c'est plutôt un domaine parfait pour la découverte et la ballade.

Depuis le sommet du télésiège de Buche Croisée  prendre en direction du bolchu, puis faire une petite rando de 45 minutes qui donne accès au Col de la Fenêtre. On peut également aller au Col de la Cicle, ou au Col des Chasseurs. Le coin est vraiment beau. La descente nous emmène en direction de la Balme, puis Nant Borrant et à Notre Dame de la Gorge.

 

Vous l'avez compris aux Contas on est assez loin des stations géantes et dortoirs, été comme hiver, on vit dans le village et on y travaille. La patrimoine culturel est bien préservé et on trouve un beau patrimoine Baroque comme l'Église de la Sainte-Trinité ou celle de Notre-Dame-de-la-Gorge.

Au niveau nature et cadre de vie c'est tout simplement splendide. Ici on trouve la plus haute réserve naturelle de France et la seule traversée par le tour du Mont-Blanc. Elle s’échelonne entre 1200 mètres à 3900 mètres d'altitude. On y randonne à pied l'été ou en ski l'hiver.

C'est beau, c'est protégé, c'est authentique. On baigne dans une univers propice à la contemplation, les lumières sont splendides et les couchés de soleils magiques. Voici tous les ingrédients pour faite de cette station un vrai petit paradis alpin.

 




















Retour à la liste des reportages

             Stéphane Godin Photographe                      

 

3 rue Friant 39800 POLIGNY - Tel : 06 83 25 88 03     Contact

© 2006-2019 Stéphane GODIN
Réalisation : Jordel Médias Agence Web